La progression numérique des entreprises wallonnes est trop faible

La progression des entreprises wallonnes au niveau de leurs équipements et usages numériques ne leur permet pas encore de relever le défi de la transformation numérique de leurs processus et de leur business modèle, a affirmé jeudi l’Agence wallonne du numérique (AdN), en publiant son baromètre 2016.


Les indicateurs sont en progression dans le paysage entrepreneurial wallon, essentiellement constitué de PME: plus d’entreprises sont connectées à internet (90%, +3 points par rapport à 2014), mais seules 40% (+7) disposent d’un site web, et à peine 15% des sites sont adaptés aux terminaux mobiles. À peine une sur deux (48%, +16) ont des collaborateurs qui utilisent une connexion mobile à Internet à des fins professionnelles.


Moins de la moitié (43%) des entreprises fournissent des smartphones à leurs collaborateurs, un quart une connexion au domicile. Une progression marquée est observée sur le nombre d’entreprises qui envoient des factures électroniques (47%, +15). Seules 12% (+2) ont mis en œuvre des interconnexions informatisées avec leurs partenaires (e-business au sens strict). Un nouvel indicateur de maturité numérique - prenant en compte la digitalisation de l’infrastructure IT, de l’organisation du travail, des flux d’information et des processus de travail, ainsi que de la vente et des services aux clients - affiche une moyenne de 21 (sur un maximum de 100) pour les entreprises wallonnes. Dans le cadre de la stratégie numérique Digital Wallonia, des actions sont ou vont être prises au niveau de la sensibilisation, mais surtout de l’accompagnement de la transformation numérique des entreprises wallonnes, relève l’Agence. 
 

Par

Publié :

Retour à la liste