Le parlement de la Fédération Wallonie - Bruxelles recrute un informaticien

p

Le développement de solutions novatrices au service de la démocratie vous intéresse ? 

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles recherche un informaticien universitaire pour rejoindre son équipe jeune et dynamique. Nous avons rencontré Gaëtan Deberdt, Premier Conseiller de direction en charge des Technologies de l'Information et de la Communication, qui nous a expliqué en quoi consistait la fonction recherchée, et rappelé l’importance de l’informatique au sein du Parlement. 

M. Deberdt, quelle place occupe actuellement l’informatique dans une institution telle que le Parlement de la Fédération Wallonie-BXL ? 
«Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté française) est conscient que l’informatique et les nouvelles technologies sont un atout et un outil indispensable à son fonctionnement. Qu’il s’agisse de fournir des solutions innovantes et performantes aux députés pour les aider dans leur travail quotidien, gérer le parc informatique de l’ensemble des agents, ou proposer des solutions pour permettre aux citoyens d’avoir accès aux débats parlementaires et de mieux comprendre notre institution, le Parlement s’équipe et investit sur le long terme.» 


Pouvez-vous nous détailler la fonction et les missions qui y sont attachées?
«Nous recherchons un expert et chef de projet prêt à mouiller la chemise pour mettre les nouvelles technologies au service de la démocratie.

- En tant qu’expert, cette personne maintiendra ses connaissances à la pointe, en se formant très régulièrement. Pour répondre aux nouveaux besoins ou pour participer à la gestion de l’infrastructure en place, elle sera amenée à comparer plusieurs solutions innovantes et à recommander la plus intéressante, puis à participer à sa mise en place concrète.


- En tant que chef de projet, elle coordonnera progressivement l’ensemble des activités en vue d’atteindre un objectif, depuis l’étude de faisabilité jusqu’à la livraison finale, en passant par l’analyse des besoins, la planification, le suivi et le contrôle des livraisons.» 


En quoi la fonction, et le Parlement de manière plus générale, peuvent-ils être considérés comme attractifs ?
«Cette fonction est assortie d’un traitement à l’entrée très attractif et qui fait également l’objet d’une évolution annuelle très intéressante. Il est complété par de nombreux avantages extra-légaux, notamment de titres-repas, d'une assurance soins de santé, d'une prime de fin d'année, d'un pécule de vacances, d'une indemnité pour frais de parcours "domicile/lieu de travail", d’une indemnité pour les frais de scolarité pour les enfants et d'avantages sociaux divers. De plus, mieux qu’un contrat à durée indéterminée, le Parlement propose un poste statutaire de la fonction publique. Après un an de nomination à l’essai, une nomination définitive est possible en cas d’évaluation positive. Les locaux du Parlement sont situés à Bruxelles, à proximité de la gare centrale, dans un quartier agréable et prestigieux (Parc Royal). Le Parlement constitue par ailleurs un environnement professionnel à taille humaine. En effet, celui-ci compte 120 agents, qui forment une équipe efficace et énergique, loin des clichés poussiéreux que l’on attribue à tort à la fonction publique. Le Parlement se donne les moyens de développer des projets innovants au service des citoyens et des députés.»


Intéressé(e) ? Cliquez-ici pour retrouver l’annonce de recrutement.

Par

Publié :

Retour à la liste